Category Archives: Bardage de façade

Bardage de facade Andance

Bardage de façade Andance

Bardage de façade Andance

Bardage de façade à Andance

Le bardage, ce revêtement de mur extérieur joue un rôle à la fois décoratif et isolant.

Bonne nouvelle, il ne se décline plus exclusivement en bois. Désormais, il est également possible de faire varier le format des lames et le type de pose.

Un bardage est un système d’éléments de parement que l’on va placer sur une ossature en bois ou en métal fixée sur la maçonnerie.

La pose d’un bardage permet notamment de rajeunir une façade et d’améliorer l’enveloppe isolante d’un bâtiment. Le bardage corrige en effet les irrégularités et la planéité du mur, sans gros travaux. Il représente donc un investissement rentable pour quiconque veut améliorer ces aspects. S’il est de qualité, il offrira alors une résistance accrue aux chocs et aux intempéries.

Pour tous vos travaux de bardage à Andance  
Appelez le 01 82 88 84 08

En ce qui concerne la pose, il y a peu de contraintes quant au bâtiment d’origine. Le bardage peut être fixé sur tout type de construction : ossature en bois, bien sûr, mais aussi bâtiment en pierres, béton, briques… Dans tous les cas, la pose se doit d’être réalisée dans les règles de l’art, car un bardage ne supporte pas la rétention d’eau.

Le bardage de façade doit donc être ventilé, c’est à dire que l’air doit pouvoir circuler derrière le bardage. À cette fin, on aménage un vide qui permet l’évacuation de l’humidité provenant d’infiltrations ou de la condensation. En effet, cette “deuxième peau” n’a pas pour fonction première d’être étanche à l’eau. Pour protéger la façade de l’humidité, un pare-pluie est obligatoirement placé entre la lame d’air et le mur.

Différentes types de bardage:

Comme nous l’évoquions, les différents types de bardage de façade sont nombreux : Citons-en quelques uns courants à Andance .

Les lames en bois massif : Un choix avant tout esthétique et très classique. Pour certaines essences, l’enveloppe résistera aux intempéries naturellement. Pour d’autres insistons sur le fait qu’il faudra un traitement approprié pour les protéger.

Les lames en lamellé-collé : elles sont obtenues par la superposition de lames de bois collées sous pression. Elles ont le même aspect que les modèles en bois massif et une durabilité équivalente, mais permettent des longueurs et des largeurs plus importantes sans risque de déformation. C’est une option possible pour couvrir de grandes surfaces.

Les lames en bois composite : ces lames sont fabriquées à partir de fibres, de particules de bois recyclées ainsi que de résines polymères, ce qui leur confère une bonne résistance et de la stabilité dans le temps. Elles sont imputrescibles, ne se fissurent pas, résistent aux UV et aux écarts de température : un choix potentiellement judicieux pour des zones très exposées.

Les panneaux en contreplaqué : L’usage du contreplaqué en extérieur nécessite l’utilisation de panneaux aux caractéristiques spécifiques. La matière première doit être de qualité ” CTB-X “, apte aux emplois extérieurs.

Les lames en fibres-ciment : celles-ci sont composées de ciment et de fibres de cellulose. Disponibles dans de nombreux coloris ou prêtes à peindre, elles supportent les conditions climatiques les plus sévères, résistent à l’humidité, mais aussi aux insectes et au feu. Il faut noter qu’elle existent aussi sous forme de panneaux.

Les lames en PVC : Ce sont des lames faciles à poser, elles ont une excellente tenue dans le temps,et nécessite peu ou pas d’entretien. Traité anti-UV, le PVC prévient la moisissure. Sa conductivité thermique est à peu près égale celle du bois.

La pierre : Ce sont des pierres de faibles largeurs (entre 15 et 30 mm), les plaques sont fixées à l’aide d’un système d’accrochage en acier inoxydable ou clipsées sur des profils horizontaux adaptés. Ces derniers facilitent le remplacement en cas de bris. Ce type de revêtement est limité aux bâtiments de un et deux niveaux.

Les ardoises : qu’elles soient naturelles ou synthétiques, ces dernières peuvent recevoir un semis minéral fortement pigmenté assurant la durabilité de la coloration. L’ardoise naturelle est cependant plus onéreuse que l’ardoise synthétique.

Les parements en terre cuite : Ils se déclinent en tuiles, panneaux ou briques. Ceux-ci sont disponibles dans une large palette d’aspects et de couleurs. Ils ont l’avantage de présenter une bonne récupération des apports solaires mais présentent l’inconvénient d’être plus sensibles aux chocs que d’autres matériaux.

Le bardage métallique : Son intégration dans les habitations est relativement récente. En effet, ses qualités techniques sont reconnues et appréciées. De plus ce matériau est en constante évolution, ce qui lui permet de répondre aux nouvelles normes en vigueur. Le bardage le plus utilisé est la version ” double peau ” : un plateau intérieur et une peau extérieure, avec un isolant entre les deux.

La pose ou la rénovation d’un bardage permettent des gains conséquents aussi bien du point de vue esthétique qu’énergétique. Dans les deux cas, nous vous conseillons de passer par un professionnel et ne pouvons que trop vous recommandez nos services à Andance .

En effet, notre équipe à Andance , experte et professionnelle, saura vous orienter à travers les différents choix qui se présenteront à vous et tenir compte des particularités de votre habitat. N’hésitez-pas à nous contacter, nous serions heureux de nous charger du bardage de votre façade.

Bardage de façade à Andance .

  • Ravalement de facade Bourg-Saint-Andeol
  • Couvreur Zingueur Saint-Marcel-d Ardeche
  • Etancheite toiture terrasse Annonay
  • Remplacement de tuiles Quintenas
  • Bardage de facade Quintenas
  • Pose fenetres de toit Desaignes
  • Etancheite toiture terrasse Serrieres
  • Etancheite toiture terrasse Desaignes
  • Remplacement de tuiles Le Teil
  • Pose de gouttieres Bourg-Saint-Andeol
  • Bardage de facade Serrieres

    Bardage de façade Serrieres

    Bardage de façade Serrieres

    Bardage de façade à Serrieres

    Le bardage, ce revêtement de mur extérieur joue un rôle à la fois décoratif et isolant.

    Bonne nouvelle, il ne se décline plus exclusivement en bois. Désormais, il est également possible de faire varier le format des lames et le type de pose.

    Un bardage est un système d’éléments de parement que l’on va placer sur une ossature en bois ou en métal fixée sur la maçonnerie.

    La pose d’un bardage permet notamment de rajeunir une façade et d’améliorer l’enveloppe isolante d’un bâtiment. Le bardage corrige en effet les irrégularités et la planéité du mur, sans gros travaux. Il représente donc un investissement rentable pour quiconque veut améliorer ces aspects. S’il est de qualité, il offrira alors une résistance accrue aux chocs et aux intempéries.

    Pour tous vos travaux de bardage à Serrieres  
    Appelez le 01 82 88 84 08

    En ce qui concerne la pose, il y a peu de contraintes quant au bâtiment d’origine. Le bardage peut être fixé sur tout type de construction : ossature en bois, bien sûr, mais aussi bâtiment en pierres, béton, briques… Dans tous les cas, la pose se doit d’être réalisée dans les règles de l’art, car un bardage ne supporte pas la rétention d’eau.

    Le bardage de façade doit donc être ventilé, c’est à dire que l’air doit pouvoir circuler derrière le bardage. À cette fin, on aménage un vide qui permet l’évacuation de l’humidité provenant d’infiltrations ou de la condensation. En effet, cette “deuxième peau” n’a pas pour fonction première d’être étanche à l’eau. Pour protéger la façade de l’humidité, un pare-pluie est obligatoirement placé entre la lame d’air et le mur.

    Différentes types de bardage:

    Comme nous l’évoquions, les différents types de bardage de façade sont nombreux : Citons-en quelques uns courants à Serrieres .

    Les lames en bois massif : Un choix avant tout esthétique et très classique. Pour certaines essences, l’enveloppe résistera aux intempéries naturellement. Pour d’autres insistons sur le fait qu’il faudra un traitement approprié pour les protéger.

    Les lames en lamellé-collé : elles sont obtenues par la superposition de lames de bois collées sous pression. Elles ont le même aspect que les modèles en bois massif et une durabilité équivalente, mais permettent des longueurs et des largeurs plus importantes sans risque de déformation. C’est une option possible pour couvrir de grandes surfaces.

    Les lames en bois composite : ces lames sont fabriquées à partir de fibres, de particules de bois recyclées ainsi que de résines polymères, ce qui leur confère une bonne résistance et de la stabilité dans le temps. Elles sont imputrescibles, ne se fissurent pas, résistent aux UV et aux écarts de température : un choix potentiellement judicieux pour des zones très exposées.

    Les panneaux en contreplaqué : L’usage du contreplaqué en extérieur nécessite l’utilisation de panneaux aux caractéristiques spécifiques. La matière première doit être de qualité ” CTB-X “, apte aux emplois extérieurs.

    Les lames en fibres-ciment : celles-ci sont composées de ciment et de fibres de cellulose. Disponibles dans de nombreux coloris ou prêtes à peindre, elles supportent les conditions climatiques les plus sévères, résistent à l’humidité, mais aussi aux insectes et au feu. Il faut noter qu’elle existent aussi sous forme de panneaux.

    Les lames en PVC : Ce sont des lames faciles à poser, elles ont une excellente tenue dans le temps,et nécessite peu ou pas d’entretien. Traité anti-UV, le PVC prévient la moisissure. Sa conductivité thermique est à peu près égale celle du bois.

    La pierre : Ce sont des pierres de faibles largeurs (entre 15 et 30 mm), les plaques sont fixées à l’aide d’un système d’accrochage en acier inoxydable ou clipsées sur des profils horizontaux adaptés. Ces derniers facilitent le remplacement en cas de bris. Ce type de revêtement est limité aux bâtiments de un et deux niveaux.

    Les ardoises : qu’elles soient naturelles ou synthétiques, ces dernières peuvent recevoir un semis minéral fortement pigmenté assurant la durabilité de la coloration. L’ardoise naturelle est cependant plus onéreuse que l’ardoise synthétique.

    Les parements en terre cuite : Ils se déclinent en tuiles, panneaux ou briques. Ceux-ci sont disponibles dans une large palette d’aspects et de couleurs. Ils ont l’avantage de présenter une bonne récupération des apports solaires mais présentent l’inconvénient d’être plus sensibles aux chocs que d’autres matériaux.

    Le bardage métallique : Son intégration dans les habitations est relativement récente. En effet, ses qualités techniques sont reconnues et appréciées. De plus ce matériau est en constante évolution, ce qui lui permet de répondre aux nouvelles normes en vigueur. Le bardage le plus utilisé est la version ” double peau ” : un plateau intérieur et une peau extérieure, avec un isolant entre les deux.

    La pose ou la rénovation d’un bardage permettent des gains conséquents aussi bien du point de vue esthétique qu’énergétique. Dans les deux cas, nous vous conseillons de passer par un professionnel et ne pouvons que trop vous recommandez nos services à Serrieres .

    En effet, notre équipe à Serrieres , experte et professionnelle, saura vous orienter à travers les différents choix qui se présenteront à vous et tenir compte des particularités de votre habitat. N’hésitez-pas à nous contacter, nous serions heureux de nous charger du bardage de votre façade.

    Bardage de façade à Serrieres .

  • Reparer pied de cheminee Peaugres
  • Traitement de charpente Boulieu-les-Annonay
  • Reparation de toiture Les Vans
  • Entreprise de Couverture Le Teil
  • Demoussage de toiture Saint-Marcel-les-Annonay
  • Surelevation de toiture Saint-Etienne-de-Fontbellon
  • Couvreur Zingueur Toulaud
  • Ravalement de facade Peaugres
  • Traitement hydrofuge de toiture Saint-Sernin
  • Traitement hydrofuge de toiture Saint-Georges-les-Bains
  • Bardage de facade Largentiere

    Bardage de façade Largentiere

    Bardage de façade Largentiere

    Bardage de façade à Largentiere

    Le bardage, ce revêtement de mur extérieur joue un rôle à la fois décoratif et isolant.

    Bonne nouvelle, il ne se décline plus exclusivement en bois. Désormais, il est également possible de faire varier le format des lames et le type de pose.

    Un bardage est un système d’éléments de parement que l’on va placer sur une ossature en bois ou en métal fixée sur la maçonnerie.

    La pose d’un bardage permet notamment de rajeunir une façade et d’améliorer l’enveloppe isolante d’un bâtiment. Le bardage corrige en effet les irrégularités et la planéité du mur, sans gros travaux. Il représente donc un investissement rentable pour quiconque veut améliorer ces aspects. S’il est de qualité, il offrira alors une résistance accrue aux chocs et aux intempéries.

    Pour tous vos travaux de bardage à Largentiere  
    Appelez le 01 82 88 84 08

    En ce qui concerne la pose, il y a peu de contraintes quant au bâtiment d’origine. Le bardage peut être fixé sur tout type de construction : ossature en bois, bien sûr, mais aussi bâtiment en pierres, béton, briques… Dans tous les cas, la pose se doit d’être réalisée dans les règles de l’art, car un bardage ne supporte pas la rétention d’eau.

    Le bardage de façade doit donc être ventilé, c’est à dire que l’air doit pouvoir circuler derrière le bardage. À cette fin, on aménage un vide qui permet l’évacuation de l’humidité provenant d’infiltrations ou de la condensation. En effet, cette “deuxième peau” n’a pas pour fonction première d’être étanche à l’eau. Pour protéger la façade de l’humidité, un pare-pluie est obligatoirement placé entre la lame d’air et le mur.

    Différentes types de bardage:

    Comme nous l’évoquions, les différents types de bardage de façade sont nombreux : Citons-en quelques uns courants à Largentiere .

    Les lames en bois massif : Un choix avant tout esthétique et très classique. Pour certaines essences, l’enveloppe résistera aux intempéries naturellement. Pour d’autres insistons sur le fait qu’il faudra un traitement approprié pour les protéger.

    Les lames en lamellé-collé : elles sont obtenues par la superposition de lames de bois collées sous pression. Elles ont le même aspect que les modèles en bois massif et une durabilité équivalente, mais permettent des longueurs et des largeurs plus importantes sans risque de déformation. C’est une option possible pour couvrir de grandes surfaces.

    Les lames en bois composite : ces lames sont fabriquées à partir de fibres, de particules de bois recyclées ainsi que de résines polymères, ce qui leur confère une bonne résistance et de la stabilité dans le temps. Elles sont imputrescibles, ne se fissurent pas, résistent aux UV et aux écarts de température : un choix potentiellement judicieux pour des zones très exposées.

    Les panneaux en contreplaqué : L’usage du contreplaqué en extérieur nécessite l’utilisation de panneaux aux caractéristiques spécifiques. La matière première doit être de qualité ” CTB-X “, apte aux emplois extérieurs.

    Les lames en fibres-ciment : celles-ci sont composées de ciment et de fibres de cellulose. Disponibles dans de nombreux coloris ou prêtes à peindre, elles supportent les conditions climatiques les plus sévères, résistent à l’humidité, mais aussi aux insectes et au feu. Il faut noter qu’elle existent aussi sous forme de panneaux.

    Les lames en PVC : Ce sont des lames faciles à poser, elles ont une excellente tenue dans le temps,et nécessite peu ou pas d’entretien. Traité anti-UV, le PVC prévient la moisissure. Sa conductivité thermique est à peu près égale celle du bois.

    La pierre : Ce sont des pierres de faibles largeurs (entre 15 et 30 mm), les plaques sont fixées à l’aide d’un système d’accrochage en acier inoxydable ou clipsées sur des profils horizontaux adaptés. Ces derniers facilitent le remplacement en cas de bris. Ce type de revêtement est limité aux bâtiments de un et deux niveaux.

    Les ardoises : qu’elles soient naturelles ou synthétiques, ces dernières peuvent recevoir un semis minéral fortement pigmenté assurant la durabilité de la coloration. L’ardoise naturelle est cependant plus onéreuse que l’ardoise synthétique.

    Les parements en terre cuite : Ils se déclinent en tuiles, panneaux ou briques. Ceux-ci sont disponibles dans une large palette d’aspects et de couleurs. Ils ont l’avantage de présenter une bonne récupération des apports solaires mais présentent l’inconvénient d’être plus sensibles aux chocs que d’autres matériaux.

    Le bardage métallique : Son intégration dans les habitations est relativement récente. En effet, ses qualités techniques sont reconnues et appréciées. De plus ce matériau est en constante évolution, ce qui lui permet de répondre aux nouvelles normes en vigueur. Le bardage le plus utilisé est la version ” double peau ” : un plateau intérieur et une peau extérieure, avec un isolant entre les deux.

    La pose ou la rénovation d’un bardage permettent des gains conséquents aussi bien du point de vue esthétique qu’énergétique. Dans les deux cas, nous vous conseillons de passer par un professionnel et ne pouvons que trop vous recommandez nos services à Largentiere .

    En effet, notre équipe à Largentiere , experte et professionnelle, saura vous orienter à travers les différents choix qui se présenteront à vous et tenir compte des particularités de votre habitat. N’hésitez-pas à nous contacter, nous serions heureux de nous charger du bardage de votre façade.

    Bardage de façade à Largentiere .

  • Remplacement de tuiles Vesseaux
  • Reparer pied de cheminee Aubenas
  • Peinture de toiture Satillieu
  • Surelevation de toiture Le Cheylard
  • Remplacement de tuiles Saint-Marcel-les-Annonay
  • Traitement de charpente Ruoms
  • Entreprise de Couverture Les Vans
  • Etancheite toiture terrasse Andance
  • Reparation de toiture Saint-Etienne-de-Fontbellon
  • Reparation de faitage Le Teil
  • Bardage de facade Chomerac

    Bardage de façade Chomerac

    Bardage de façade Chomerac

    Bardage de façade à Chomerac

    Le bardage, ce revêtement de mur extérieur joue un rôle à la fois décoratif et isolant.

    Bonne nouvelle, il ne se décline plus exclusivement en bois. Désormais, il est également possible de faire varier le format des lames et le type de pose.

    Un bardage est un système d’éléments de parement que l’on va placer sur une ossature en bois ou en métal fixée sur la maçonnerie.

    La pose d’un bardage permet notamment de rajeunir une façade et d’améliorer l’enveloppe isolante d’un bâtiment. Le bardage corrige en effet les irrégularités et la planéité du mur, sans gros travaux. Il représente donc un investissement rentable pour quiconque veut améliorer ces aspects. S’il est de qualité, il offrira alors une résistance accrue aux chocs et aux intempéries.

    Pour tous vos travaux de bardage à Chomerac  
    Appelez le 01 82 88 84 08

    En ce qui concerne la pose, il y a peu de contraintes quant au bâtiment d’origine. Le bardage peut être fixé sur tout type de construction : ossature en bois, bien sûr, mais aussi bâtiment en pierres, béton, briques… Dans tous les cas, la pose se doit d’être réalisée dans les règles de l’art, car un bardage ne supporte pas la rétention d’eau.

    Le bardage de façade doit donc être ventilé, c’est à dire que l’air doit pouvoir circuler derrière le bardage. À cette fin, on aménage un vide qui permet l’évacuation de l’humidité provenant d’infiltrations ou de la condensation. En effet, cette “deuxième peau” n’a pas pour fonction première d’être étanche à l’eau. Pour protéger la façade de l’humidité, un pare-pluie est obligatoirement placé entre la lame d’air et le mur.

    Différentes types de bardage:

    Comme nous l’évoquions, les différents types de bardage de façade sont nombreux : Citons-en quelques uns courants à Chomerac .

    Les lames en bois massif : Un choix avant tout esthétique et très classique. Pour certaines essences, l’enveloppe résistera aux intempéries naturellement. Pour d’autres insistons sur le fait qu’il faudra un traitement approprié pour les protéger.

    Les lames en lamellé-collé : elles sont obtenues par la superposition de lames de bois collées sous pression. Elles ont le même aspect que les modèles en bois massif et une durabilité équivalente, mais permettent des longueurs et des largeurs plus importantes sans risque de déformation. C’est une option possible pour couvrir de grandes surfaces.

    Les lames en bois composite : ces lames sont fabriquées à partir de fibres, de particules de bois recyclées ainsi que de résines polymères, ce qui leur confère une bonne résistance et de la stabilité dans le temps. Elles sont imputrescibles, ne se fissurent pas, résistent aux UV et aux écarts de température : un choix potentiellement judicieux pour des zones très exposées.

    Les panneaux en contreplaqué : L’usage du contreplaqué en extérieur nécessite l’utilisation de panneaux aux caractéristiques spécifiques. La matière première doit être de qualité ” CTB-X “, apte aux emplois extérieurs.

    Les lames en fibres-ciment : celles-ci sont composées de ciment et de fibres de cellulose. Disponibles dans de nombreux coloris ou prêtes à peindre, elles supportent les conditions climatiques les plus sévères, résistent à l’humidité, mais aussi aux insectes et au feu. Il faut noter qu’elle existent aussi sous forme de panneaux.

    Les lames en PVC : Ce sont des lames faciles à poser, elles ont une excellente tenue dans le temps,et nécessite peu ou pas d’entretien. Traité anti-UV, le PVC prévient la moisissure. Sa conductivité thermique est à peu près égale celle du bois.

    La pierre : Ce sont des pierres de faibles largeurs (entre 15 et 30 mm), les plaques sont fixées à l’aide d’un système d’accrochage en acier inoxydable ou clipsées sur des profils horizontaux adaptés. Ces derniers facilitent le remplacement en cas de bris. Ce type de revêtement est limité aux bâtiments de un et deux niveaux.

    Les ardoises : qu’elles soient naturelles ou synthétiques, ces dernières peuvent recevoir un semis minéral fortement pigmenté assurant la durabilité de la coloration. L’ardoise naturelle est cependant plus onéreuse que l’ardoise synthétique.

    Les parements en terre cuite : Ils se déclinent en tuiles, panneaux ou briques. Ceux-ci sont disponibles dans une large palette d’aspects et de couleurs. Ils ont l’avantage de présenter une bonne récupération des apports solaires mais présentent l’inconvénient d’être plus sensibles aux chocs que d’autres matériaux.

    Le bardage métallique : Son intégration dans les habitations est relativement récente. En effet, ses qualités techniques sont reconnues et appréciées. De plus ce matériau est en constante évolution, ce qui lui permet de répondre aux nouvelles normes en vigueur. Le bardage le plus utilisé est la version ” double peau ” : un plateau intérieur et une peau extérieure, avec un isolant entre les deux.

    La pose ou la rénovation d’un bardage permettent des gains conséquents aussi bien du point de vue esthétique qu’énergétique. Dans les deux cas, nous vous conseillons de passer par un professionnel et ne pouvons que trop vous recommandez nos services à Chomerac .

    En effet, notre équipe à Chomerac , experte et professionnelle, saura vous orienter à travers les différents choix qui se présenteront à vous et tenir compte des particularités de votre habitat. N’hésitez-pas à nous contacter, nous serions heureux de nous charger du bardage de votre façade.

    Bardage de façade à Chomerac .

  • Reparation de faitage Aubenas
  • Etancheite toiture terrasse Vesseaux
  • Couvreur Zingueur Ardeche
  • Entreprise de Couverture Ardeche
  • Reparer pied de cheminee Saint-Sauveur-de-Montagut
  • Reparation de faitage La Voulte-sur-Rhone
  • Traitement de charpente Cornas
  • Peinture de toiture Saint-Martin-de-Valamas
  • Bardage de facade Coux
  • Isolation de combles Desaignes
  • Bardage de facade Coux

    Bardage de façade Coux

    Bardage de façade Coux

    Bardage de façade à Coux

    Le bardage, ce revêtement de mur extérieur joue un rôle à la fois décoratif et isolant.

    Bonne nouvelle, il ne se décline plus exclusivement en bois. Désormais, il est également possible de faire varier le format des lames et le type de pose.

    Un bardage est un système d’éléments de parement que l’on va placer sur une ossature en bois ou en métal fixée sur la maçonnerie.

    La pose d’un bardage permet notamment de rajeunir une façade et d’améliorer l’enveloppe isolante d’un bâtiment. Le bardage corrige en effet les irrégularités et la planéité du mur, sans gros travaux. Il représente donc un investissement rentable pour quiconque veut améliorer ces aspects. S’il est de qualité, il offrira alors une résistance accrue aux chocs et aux intempéries.

    Pour tous vos travaux de bardage à Coux  
    Appelez le 01 82 88 84 08

    En ce qui concerne la pose, il y a peu de contraintes quant au bâtiment d’origine. Le bardage peut être fixé sur tout type de construction : ossature en bois, bien sûr, mais aussi bâtiment en pierres, béton, briques… Dans tous les cas, la pose se doit d’être réalisée dans les règles de l’art, car un bardage ne supporte pas la rétention d’eau.

    Le bardage de façade doit donc être ventilé, c’est à dire que l’air doit pouvoir circuler derrière le bardage. À cette fin, on aménage un vide qui permet l’évacuation de l’humidité provenant d’infiltrations ou de la condensation. En effet, cette “deuxième peau” n’a pas pour fonction première d’être étanche à l’eau. Pour protéger la façade de l’humidité, un pare-pluie est obligatoirement placé entre la lame d’air et le mur.

    Différentes types de bardage:

    Comme nous l’évoquions, les différents types de bardage de façade sont nombreux : Citons-en quelques uns courants à Coux .

    Les lames en bois massif : Un choix avant tout esthétique et très classique. Pour certaines essences, l’enveloppe résistera aux intempéries naturellement. Pour d’autres insistons sur le fait qu’il faudra un traitement approprié pour les protéger.

    Les lames en lamellé-collé : elles sont obtenues par la superposition de lames de bois collées sous pression. Elles ont le même aspect que les modèles en bois massif et une durabilité équivalente, mais permettent des longueurs et des largeurs plus importantes sans risque de déformation. C’est une option possible pour couvrir de grandes surfaces.

    Les lames en bois composite : ces lames sont fabriquées à partir de fibres, de particules de bois recyclées ainsi que de résines polymères, ce qui leur confère une bonne résistance et de la stabilité dans le temps. Elles sont imputrescibles, ne se fissurent pas, résistent aux UV et aux écarts de température : un choix potentiellement judicieux pour des zones très exposées.

    Les panneaux en contreplaqué : L’usage du contreplaqué en extérieur nécessite l’utilisation de panneaux aux caractéristiques spécifiques. La matière première doit être de qualité ” CTB-X “, apte aux emplois extérieurs.

    Les lames en fibres-ciment : celles-ci sont composées de ciment et de fibres de cellulose. Disponibles dans de nombreux coloris ou prêtes à peindre, elles supportent les conditions climatiques les plus sévères, résistent à l’humidité, mais aussi aux insectes et au feu. Il faut noter qu’elle existent aussi sous forme de panneaux.

    Les lames en PVC : Ce sont des lames faciles à poser, elles ont une excellente tenue dans le temps,et nécessite peu ou pas d’entretien. Traité anti-UV, le PVC prévient la moisissure. Sa conductivité thermique est à peu près égale celle du bois.

    La pierre : Ce sont des pierres de faibles largeurs (entre 15 et 30 mm), les plaques sont fixées à l’aide d’un système d’accrochage en acier inoxydable ou clipsées sur des profils horizontaux adaptés. Ces derniers facilitent le remplacement en cas de bris. Ce type de revêtement est limité aux bâtiments de un et deux niveaux.

    Les ardoises : qu’elles soient naturelles ou synthétiques, ces dernières peuvent recevoir un semis minéral fortement pigmenté assurant la durabilité de la coloration. L’ardoise naturelle est cependant plus onéreuse que l’ardoise synthétique.

    Les parements en terre cuite : Ils se déclinent en tuiles, panneaux ou briques. Ceux-ci sont disponibles dans une large palette d’aspects et de couleurs. Ils ont l’avantage de présenter une bonne récupération des apports solaires mais présentent l’inconvénient d’être plus sensibles aux chocs que d’autres matériaux.

    Le bardage métallique : Son intégration dans les habitations est relativement récente. En effet, ses qualités techniques sont reconnues et appréciées. De plus ce matériau est en constante évolution, ce qui lui permet de répondre aux nouvelles normes en vigueur. Le bardage le plus utilisé est la version ” double peau ” : un plateau intérieur et une peau extérieure, avec un isolant entre les deux.

    La pose ou la rénovation d’un bardage permettent des gains conséquents aussi bien du point de vue esthétique qu’énergétique. Dans les deux cas, nous vous conseillons de passer par un professionnel et ne pouvons que trop vous recommandez nos services à Coux .

    En effet, notre équipe à Coux , experte et professionnelle, saura vous orienter à travers les différents choix qui se présenteront à vous et tenir compte des particularités de votre habitat. N’hésitez-pas à nous contacter, nous serions heureux de nous charger du bardage de votre façade.

    Bardage de façade à Coux .

  • Reparation de faitage Joyeuse
  • Surelevation de toiture Soyons
  • Couvreur Zingueur Satillieu
  • Pose de gouttieres Aubenas
  • Pose fenetres de toit Les Vans
  • Traitement de charpente Soyons
  • Etancheite de toiture Joyeuse
  • Couvreur Zingueur Vals-les-Bains
  • Reparation de toiture Cornas
  • Traitement hydrofuge de toiture Joyeuse
  • Bardage de facade Bourg-Saint-Andeol

    Bardage de façade Bourg-Saint-Andeol

    Bardage de façade Bourg-Saint-Andeol

    Bardage de façade à Bourg-Saint-Andeol

    Le bardage, ce revêtement de mur extérieur joue un rôle à la fois décoratif et isolant.

    Bonne nouvelle, il ne se décline plus exclusivement en bois. Désormais, il est également possible de faire varier le format des lames et le type de pose.

    Un bardage est un système d’éléments de parement que l’on va placer sur une ossature en bois ou en métal fixée sur la maçonnerie.

    La pose d’un bardage permet notamment de rajeunir une façade et d’améliorer l’enveloppe isolante d’un bâtiment. Le bardage corrige en effet les irrégularités et la planéité du mur, sans gros travaux. Il représente donc un investissement rentable pour quiconque veut améliorer ces aspects. S’il est de qualité, il offrira alors une résistance accrue aux chocs et aux intempéries.

    Pour tous vos travaux de bardage à Bourg-Saint-Andeol  
    Appelez le 01 82 88 84 08

    En ce qui concerne la pose, il y a peu de contraintes quant au bâtiment d’origine. Le bardage peut être fixé sur tout type de construction : ossature en bois, bien sûr, mais aussi bâtiment en pierres, béton, briques… Dans tous les cas, la pose se doit d’être réalisée dans les règles de l’art, car un bardage ne supporte pas la rétention d’eau.

    Le bardage de façade doit donc être ventilé, c’est à dire que l’air doit pouvoir circuler derrière le bardage. À cette fin, on aménage un vide qui permet l’évacuation de l’humidité provenant d’infiltrations ou de la condensation. En effet, cette “deuxième peau” n’a pas pour fonction première d’être étanche à l’eau. Pour protéger la façade de l’humidité, un pare-pluie est obligatoirement placé entre la lame d’air et le mur.

    Différentes types de bardage:

    Comme nous l’évoquions, les différents types de bardage de façade sont nombreux : Citons-en quelques uns courants à Bourg-Saint-Andeol .

    Les lames en bois massif : Un choix avant tout esthétique et très classique. Pour certaines essences, l’enveloppe résistera aux intempéries naturellement. Pour d’autres insistons sur le fait qu’il faudra un traitement approprié pour les protéger.

    Les lames en lamellé-collé : elles sont obtenues par la superposition de lames de bois collées sous pression. Elles ont le même aspect que les modèles en bois massif et une durabilité équivalente, mais permettent des longueurs et des largeurs plus importantes sans risque de déformation. C’est une option possible pour couvrir de grandes surfaces.

    Les lames en bois composite : ces lames sont fabriquées à partir de fibres, de particules de bois recyclées ainsi que de résines polymères, ce qui leur confère une bonne résistance et de la stabilité dans le temps. Elles sont imputrescibles, ne se fissurent pas, résistent aux UV et aux écarts de température : un choix potentiellement judicieux pour des zones très exposées.

    Les panneaux en contreplaqué : L’usage du contreplaqué en extérieur nécessite l’utilisation de panneaux aux caractéristiques spécifiques. La matière première doit être de qualité ” CTB-X “, apte aux emplois extérieurs.

    Les lames en fibres-ciment : celles-ci sont composées de ciment et de fibres de cellulose. Disponibles dans de nombreux coloris ou prêtes à peindre, elles supportent les conditions climatiques les plus sévères, résistent à l’humidité, mais aussi aux insectes et au feu. Il faut noter qu’elle existent aussi sous forme de panneaux.

    Les lames en PVC : Ce sont des lames faciles à poser, elles ont une excellente tenue dans le temps,et nécessite peu ou pas d’entretien. Traité anti-UV, le PVC prévient la moisissure. Sa conductivité thermique est à peu près égale celle du bois.

    La pierre : Ce sont des pierres de faibles largeurs (entre 15 et 30 mm), les plaques sont fixées à l’aide d’un système d’accrochage en acier inoxydable ou clipsées sur des profils horizontaux adaptés. Ces derniers facilitent le remplacement en cas de bris. Ce type de revêtement est limité aux bâtiments de un et deux niveaux.

    Les ardoises : qu’elles soient naturelles ou synthétiques, ces dernières peuvent recevoir un semis minéral fortement pigmenté assurant la durabilité de la coloration. L’ardoise naturelle est cependant plus onéreuse que l’ardoise synthétique.

    Les parements en terre cuite : Ils se déclinent en tuiles, panneaux ou briques. Ceux-ci sont disponibles dans une large palette d’aspects et de couleurs. Ils ont l’avantage de présenter une bonne récupération des apports solaires mais présentent l’inconvénient d’être plus sensibles aux chocs que d’autres matériaux.

    Le bardage métallique : Son intégration dans les habitations est relativement récente. En effet, ses qualités techniques sont reconnues et appréciées. De plus ce matériau est en constante évolution, ce qui lui permet de répondre aux nouvelles normes en vigueur. Le bardage le plus utilisé est la version ” double peau ” : un plateau intérieur et une peau extérieure, avec un isolant entre les deux.

    La pose ou la rénovation d’un bardage permettent des gains conséquents aussi bien du point de vue esthétique qu’énergétique. Dans les deux cas, nous vous conseillons de passer par un professionnel et ne pouvons que trop vous recommandez nos services à Bourg-Saint-Andeol .

    En effet, notre équipe à Bourg-Saint-Andeol , experte et professionnelle, saura vous orienter à travers les différents choix qui se présenteront à vous et tenir compte des particularités de votre habitat. N’hésitez-pas à nous contacter, nous serions heureux de nous charger du bardage de votre façade.

    Bardage de façade à Bourg-Saint-Andeol .

  • Reparation de toiture Saint-Marcel-les-Annonay
  • Peinture de toiture Saint-Montant
  • Entreprise de Couverture Saint-Montant
  • Etancheite de toiture Saint-Etienne-de-Fontbellon
  • Reparation de toiture 07
  • Charpentier Les Vans
  • Isolation de combles Saint-Alban-d Ay
  • Demoussage de toiture Le Teil
  • Etancheite toiture terrasse La Voulte-sur-Rhone
  • Reparation de faitage Lavilledieu
  • Bardage de facade Viviers

    Bardage de façade Viviers

    Bardage de façade Viviers

    Bardage de façade à Viviers

    Le bardage, ce revêtement de mur extérieur joue un rôle à la fois décoratif et isolant.

    Bonne nouvelle, il ne se décline plus exclusivement en bois. Désormais, il est également possible de faire varier le format des lames et le type de pose.

    Un bardage est un système d’éléments de parement que l’on va placer sur une ossature en bois ou en métal fixée sur la maçonnerie.

    La pose d’un bardage permet notamment de rajeunir une façade et d’améliorer l’enveloppe isolante d’un bâtiment. Le bardage corrige en effet les irrégularités et la planéité du mur, sans gros travaux. Il représente donc un investissement rentable pour quiconque veut améliorer ces aspects. S’il est de qualité, il offrira alors une résistance accrue aux chocs et aux intempéries.

    Pour tous vos travaux de bardage à Viviers  
    Appelez le 01 82 88 84 08

    En ce qui concerne la pose, il y a peu de contraintes quant au bâtiment d’origine. Le bardage peut être fixé sur tout type de construction : ossature en bois, bien sûr, mais aussi bâtiment en pierres, béton, briques… Dans tous les cas, la pose se doit d’être réalisée dans les règles de l’art, car un bardage ne supporte pas la rétention d’eau.

    Le bardage de façade doit donc être ventilé, c’est à dire que l’air doit pouvoir circuler derrière le bardage. À cette fin, on aménage un vide qui permet l’évacuation de l’humidité provenant d’infiltrations ou de la condensation. En effet, cette “deuxième peau” n’a pas pour fonction première d’être étanche à l’eau. Pour protéger la façade de l’humidité, un pare-pluie est obligatoirement placé entre la lame d’air et le mur.

    Différentes types de bardage:

    Comme nous l’évoquions, les différents types de bardage de façade sont nombreux : Citons-en quelques uns courants à Viviers .

    Les lames en bois massif : Un choix avant tout esthétique et très classique. Pour certaines essences, l’enveloppe résistera aux intempéries naturellement. Pour d’autres insistons sur le fait qu’il faudra un traitement approprié pour les protéger.

    Les lames en lamellé-collé : elles sont obtenues par la superposition de lames de bois collées sous pression. Elles ont le même aspect que les modèles en bois massif et une durabilité équivalente, mais permettent des longueurs et des largeurs plus importantes sans risque de déformation. C’est une option possible pour couvrir de grandes surfaces.

    Les lames en bois composite : ces lames sont fabriquées à partir de fibres, de particules de bois recyclées ainsi que de résines polymères, ce qui leur confère une bonne résistance et de la stabilité dans le temps. Elles sont imputrescibles, ne se fissurent pas, résistent aux UV et aux écarts de température : un choix potentiellement judicieux pour des zones très exposées.

    Les panneaux en contreplaqué : L’usage du contreplaqué en extérieur nécessite l’utilisation de panneaux aux caractéristiques spécifiques. La matière première doit être de qualité ” CTB-X “, apte aux emplois extérieurs.

    Les lames en fibres-ciment : celles-ci sont composées de ciment et de fibres de cellulose. Disponibles dans de nombreux coloris ou prêtes à peindre, elles supportent les conditions climatiques les plus sévères, résistent à l’humidité, mais aussi aux insectes et au feu. Il faut noter qu’elle existent aussi sous forme de panneaux.

    Les lames en PVC : Ce sont des lames faciles à poser, elles ont une excellente tenue dans le temps,et nécessite peu ou pas d’entretien. Traité anti-UV, le PVC prévient la moisissure. Sa conductivité thermique est à peu près égale celle du bois.

    La pierre : Ce sont des pierres de faibles largeurs (entre 15 et 30 mm), les plaques sont fixées à l’aide d’un système d’accrochage en acier inoxydable ou clipsées sur des profils horizontaux adaptés. Ces derniers facilitent le remplacement en cas de bris. Ce type de revêtement est limité aux bâtiments de un et deux niveaux.

    Les ardoises : qu’elles soient naturelles ou synthétiques, ces dernières peuvent recevoir un semis minéral fortement pigmenté assurant la durabilité de la coloration. L’ardoise naturelle est cependant plus onéreuse que l’ardoise synthétique.

    Les parements en terre cuite : Ils se déclinent en tuiles, panneaux ou briques. Ceux-ci sont disponibles dans une large palette d’aspects et de couleurs. Ils ont l’avantage de présenter une bonne récupération des apports solaires mais présentent l’inconvénient d’être plus sensibles aux chocs que d’autres matériaux.

    Le bardage métallique : Son intégration dans les habitations est relativement récente. En effet, ses qualités techniques sont reconnues et appréciées. De plus ce matériau est en constante évolution, ce qui lui permet de répondre aux nouvelles normes en vigueur. Le bardage le plus utilisé est la version ” double peau ” : un plateau intérieur et une peau extérieure, avec un isolant entre les deux.

    La pose ou la rénovation d’un bardage permettent des gains conséquents aussi bien du point de vue esthétique qu’énergétique. Dans les deux cas, nous vous conseillons de passer par un professionnel et ne pouvons que trop vous recommandez nos services à Viviers .

    En effet, notre équipe à Viviers , experte et professionnelle, saura vous orienter à travers les différents choix qui se présenteront à vous et tenir compte des particularités de votre habitat. N’hésitez-pas à nous contacter, nous serions heureux de nous charger du bardage de votre façade.

    Bardage de façade à Viviers .

  • Ravalement de facade Rochemaure
  • Traitement de charpente Vallon-Pont-d Arc
  • Isolation de combles Roiffieux
  • Charpentier Lachapelle-sous-Aubenas
  • Bardage de facade Saint-Marcel-les-Annonay
  • Surelevation de toiture Soyons
  • Couvreur Zingueur Charmes-sur-Rhone
  • Etancheite de toiture Satillieu
  • Remplacement de tuiles Satillieu
  • Etancheite de toiture Rochemaure
  • Bardage de facade Ardeche

    Bardage de façade Ardeche

    Bardage de façade Ardeche

    Bardage de façade à Ardeche

    Le bardage, ce revêtement de mur extérieur joue un rôle à la fois décoratif et isolant.

    Bonne nouvelle, il ne se décline plus exclusivement en bois. Désormais, il est également possible de faire varier le format des lames et le type de pose.

    Un bardage est un système d’éléments de parement que l’on va placer sur une ossature en bois ou en métal fixée sur la maçonnerie.

    La pose d’un bardage permet notamment de rajeunir une façade et d’améliorer l’enveloppe isolante d’un bâtiment. Le bardage corrige en effet les irrégularités et la planéité du mur, sans gros travaux. Il représente donc un investissement rentable pour quiconque veut améliorer ces aspects. S’il est de qualité, il offrira alors une résistance accrue aux chocs et aux intempéries.

    Pour tous vos travaux de bardage à Ardeche  
    Appelez le 01 82 88 84 08

    En ce qui concerne la pose, il y a peu de contraintes quant au bâtiment d’origine. Le bardage peut être fixé sur tout type de construction : ossature en bois, bien sûr, mais aussi bâtiment en pierres, béton, briques… Dans tous les cas, la pose se doit d’être réalisée dans les règles de l’art, car un bardage ne supporte pas la rétention d’eau.

    Le bardage de façade doit donc être ventilé, c’est à dire que l’air doit pouvoir circuler derrière le bardage. À cette fin, on aménage un vide qui permet l’évacuation de l’humidité provenant d’infiltrations ou de la condensation. En effet, cette “deuxième peau” n’a pas pour fonction première d’être étanche à l’eau. Pour protéger la façade de l’humidité, un pare-pluie est obligatoirement placé entre la lame d’air et le mur.

    Différentes types de bardage:

    Comme nous l’évoquions, les différents types de bardage de façade sont nombreux : Citons-en quelques uns courants à Ardeche .

    Les lames en bois massif : Un choix avant tout esthétique et très classique. Pour certaines essences, l’enveloppe résistera aux intempéries naturellement. Pour d’autres insistons sur le fait qu’il faudra un traitement approprié pour les protéger.

    Les lames en lamellé-collé : elles sont obtenues par la superposition de lames de bois collées sous pression. Elles ont le même aspect que les modèles en bois massif et une durabilité équivalente, mais permettent des longueurs et des largeurs plus importantes sans risque de déformation. C’est une option possible pour couvrir de grandes surfaces.

    Les lames en bois composite : ces lames sont fabriquées à partir de fibres, de particules de bois recyclées ainsi que de résines polymères, ce qui leur confère une bonne résistance et de la stabilité dans le temps. Elles sont imputrescibles, ne se fissurent pas, résistent aux UV et aux écarts de température : un choix potentiellement judicieux pour des zones très exposées.

    Les panneaux en contreplaqué : L’usage du contreplaqué en extérieur nécessite l’utilisation de panneaux aux caractéristiques spécifiques. La matière première doit être de qualité ” CTB-X “, apte aux emplois extérieurs.

    Les lames en fibres-ciment : celles-ci sont composées de ciment et de fibres de cellulose. Disponibles dans de nombreux coloris ou prêtes à peindre, elles supportent les conditions climatiques les plus sévères, résistent à l’humidité, mais aussi aux insectes et au feu. Il faut noter qu’elle existent aussi sous forme de panneaux.

    Les lames en PVC : Ce sont des lames faciles à poser, elles ont une excellente tenue dans le temps,et nécessite peu ou pas d’entretien. Traité anti-UV, le PVC prévient la moisissure. Sa conductivité thermique est à peu près égale celle du bois.

    La pierre : Ce sont des pierres de faibles largeurs (entre 15 et 30 mm), les plaques sont fixées à l’aide d’un système d’accrochage en acier inoxydable ou clipsées sur des profils horizontaux adaptés. Ces derniers facilitent le remplacement en cas de bris. Ce type de revêtement est limité aux bâtiments de un et deux niveaux.

    Les ardoises : qu’elles soient naturelles ou synthétiques, ces dernières peuvent recevoir un semis minéral fortement pigmenté assurant la durabilité de la coloration. L’ardoise naturelle est cependant plus onéreuse que l’ardoise synthétique.

    Les parements en terre cuite : Ils se déclinent en tuiles, panneaux ou briques. Ceux-ci sont disponibles dans une large palette d’aspects et de couleurs. Ils ont l’avantage de présenter une bonne récupération des apports solaires mais présentent l’inconvénient d’être plus sensibles aux chocs que d’autres matériaux.

    Le bardage métallique : Son intégration dans les habitations est relativement récente. En effet, ses qualités techniques sont reconnues et appréciées. De plus ce matériau est en constante évolution, ce qui lui permet de répondre aux nouvelles normes en vigueur. Le bardage le plus utilisé est la version ” double peau ” : un plateau intérieur et une peau extérieure, avec un isolant entre les deux.

    La pose ou la rénovation d’un bardage permettent des gains conséquents aussi bien du point de vue esthétique qu’énergétique. Dans les deux cas, nous vous conseillons de passer par un professionnel et ne pouvons que trop vous recommandez nos services à Ardeche .

    En effet, notre équipe à Ardeche , experte et professionnelle, saura vous orienter à travers les différents choix qui se présenteront à vous et tenir compte des particularités de votre habitat. N’hésitez-pas à nous contacter, nous serions heureux de nous charger du bardage de votre façade.

    Bardage de façade à Ardeche .

  • Entreprise de Couverture Vernosc-les-Annonay
  • Demoussage de toiture Villeneuve-de-Berg
  • Reparation de faitage Saint-Martin-de-Valamas
  • Traitement de charpente Privas
  • Demoussage de toiture Privas
  • Reparation de faitage Saint-Etienne-de-Fontbellon
  • Traitement hydrofuge de toiture Vernosc-les-Annonay
  • Ravalement de facade Saint-Felicien
  • Demoussage de toiture Cruas
  • Demoussage de toiture Largentiere
  • Bardage de facade Saint-Privat

    Bardage de façade Saint-Privat

    Bardage de façade Saint-Privat

    Bardage de façade à Saint-Privat

    Le bardage, ce revêtement de mur extérieur joue un rôle à la fois décoratif et isolant.

    Bonne nouvelle, il ne se décline plus exclusivement en bois. Désormais, il est également possible de faire varier le format des lames et le type de pose.

    Un bardage est un système d’éléments de parement que l’on va placer sur une ossature en bois ou en métal fixée sur la maçonnerie.

    La pose d’un bardage permet notamment de rajeunir une façade et d’améliorer l’enveloppe isolante d’un bâtiment. Le bardage corrige en effet les irrégularités et la planéité du mur, sans gros travaux. Il représente donc un investissement rentable pour quiconque veut améliorer ces aspects. S’il est de qualité, il offrira alors une résistance accrue aux chocs et aux intempéries.

    Pour tous vos travaux de bardage à Saint-Privat  
    Appelez le 01 82 88 84 08

    En ce qui concerne la pose, il y a peu de contraintes quant au bâtiment d’origine. Le bardage peut être fixé sur tout type de construction : ossature en bois, bien sûr, mais aussi bâtiment en pierres, béton, briques… Dans tous les cas, la pose se doit d’être réalisée dans les règles de l’art, car un bardage ne supporte pas la rétention d’eau.

    Le bardage de façade doit donc être ventilé, c’est à dire que l’air doit pouvoir circuler derrière le bardage. À cette fin, on aménage un vide qui permet l’évacuation de l’humidité provenant d’infiltrations ou de la condensation. En effet, cette “deuxième peau” n’a pas pour fonction première d’être étanche à l’eau. Pour protéger la façade de l’humidité, un pare-pluie est obligatoirement placé entre la lame d’air et le mur.

    Différentes types de bardage:

    Comme nous l’évoquions, les différents types de bardage de façade sont nombreux : Citons-en quelques uns courants à Saint-Privat .

    Les lames en bois massif : Un choix avant tout esthétique et très classique. Pour certaines essences, l’enveloppe résistera aux intempéries naturellement. Pour d’autres insistons sur le fait qu’il faudra un traitement approprié pour les protéger.

    Les lames en lamellé-collé : elles sont obtenues par la superposition de lames de bois collées sous pression. Elles ont le même aspect que les modèles en bois massif et une durabilité équivalente, mais permettent des longueurs et des largeurs plus importantes sans risque de déformation. C’est une option possible pour couvrir de grandes surfaces.

    Les lames en bois composite : ces lames sont fabriquées à partir de fibres, de particules de bois recyclées ainsi que de résines polymères, ce qui leur confère une bonne résistance et de la stabilité dans le temps. Elles sont imputrescibles, ne se fissurent pas, résistent aux UV et aux écarts de température : un choix potentiellement judicieux pour des zones très exposées.

    Les panneaux en contreplaqué : L’usage du contreplaqué en extérieur nécessite l’utilisation de panneaux aux caractéristiques spécifiques. La matière première doit être de qualité ” CTB-X “, apte aux emplois extérieurs.

    Les lames en fibres-ciment : celles-ci sont composées de ciment et de fibres de cellulose. Disponibles dans de nombreux coloris ou prêtes à peindre, elles supportent les conditions climatiques les plus sévères, résistent à l’humidité, mais aussi aux insectes et au feu. Il faut noter qu’elle existent aussi sous forme de panneaux.

    Les lames en PVC : Ce sont des lames faciles à poser, elles ont une excellente tenue dans le temps,et nécessite peu ou pas d’entretien. Traité anti-UV, le PVC prévient la moisissure. Sa conductivité thermique est à peu près égale celle du bois.

    La pierre : Ce sont des pierres de faibles largeurs (entre 15 et 30 mm), les plaques sont fixées à l’aide d’un système d’accrochage en acier inoxydable ou clipsées sur des profils horizontaux adaptés. Ces derniers facilitent le remplacement en cas de bris. Ce type de revêtement est limité aux bâtiments de un et deux niveaux.

    Les ardoises : qu’elles soient naturelles ou synthétiques, ces dernières peuvent recevoir un semis minéral fortement pigmenté assurant la durabilité de la coloration. L’ardoise naturelle est cependant plus onéreuse que l’ardoise synthétique.

    Les parements en terre cuite : Ils se déclinent en tuiles, panneaux ou briques. Ceux-ci sont disponibles dans une large palette d’aspects et de couleurs. Ils ont l’avantage de présenter une bonne récupération des apports solaires mais présentent l’inconvénient d’être plus sensibles aux chocs que d’autres matériaux.

    Le bardage métallique : Son intégration dans les habitations est relativement récente. En effet, ses qualités techniques sont reconnues et appréciées. De plus ce matériau est en constante évolution, ce qui lui permet de répondre aux nouvelles normes en vigueur. Le bardage le plus utilisé est la version ” double peau ” : un plateau intérieur et une peau extérieure, avec un isolant entre les deux.

    La pose ou la rénovation d’un bardage permettent des gains conséquents aussi bien du point de vue esthétique qu’énergétique. Dans les deux cas, nous vous conseillons de passer par un professionnel et ne pouvons que trop vous recommandez nos services à Saint-Privat .

    En effet, notre équipe à Saint-Privat , experte et professionnelle, saura vous orienter à travers les différents choix qui se présenteront à vous et tenir compte des particularités de votre habitat. N’hésitez-pas à nous contacter, nous serions heureux de nous charger du bardage de votre façade.

    Bardage de façade à Saint-Privat .

  • Etancheite de toiture Villeneuve-de-Berg
  • Pose de gouttieres Saint-Marcel-d Ardeche
  • Pose fenetres de toit Mauves
  • Reparer pied de cheminee Saint-Alban-d Ay
  • Couvreur Zingueur Serrieres
  • Isolation de combles Charmes-sur-Rhone
  • Isolation de combles Chomerac
  • Isolation de combles Desaignes
  • Remplacement de tuiles Chomerac
  • Charpentier Le Teil
  • Bardage de facade Le Pouzin

    Bardage de façade Le Pouzin

    Bardage de façade Le Pouzin

    Bardage de façade à Le Pouzin

    Le bardage, ce revêtement de mur extérieur joue un rôle à la fois décoratif et isolant.

    Bonne nouvelle, il ne se décline plus exclusivement en bois. Désormais, il est également possible de faire varier le format des lames et le type de pose.

    Un bardage est un système d’éléments de parement que l’on va placer sur une ossature en bois ou en métal fixée sur la maçonnerie.

    La pose d’un bardage permet notamment de rajeunir une façade et d’améliorer l’enveloppe isolante d’un bâtiment. Le bardage corrige en effet les irrégularités et la planéité du mur, sans gros travaux. Il représente donc un investissement rentable pour quiconque veut améliorer ces aspects. S’il est de qualité, il offrira alors une résistance accrue aux chocs et aux intempéries.

    Pour tous vos travaux de bardage à Le Pouzin  
    Appelez le 01 82 88 84 08

    En ce qui concerne la pose, il y a peu de contraintes quant au bâtiment d’origine. Le bardage peut être fixé sur tout type de construction : ossature en bois, bien sûr, mais aussi bâtiment en pierres, béton, briques… Dans tous les cas, la pose se doit d’être réalisée dans les règles de l’art, car un bardage ne supporte pas la rétention d’eau.

    Le bardage de façade doit donc être ventilé, c’est à dire que l’air doit pouvoir circuler derrière le bardage. À cette fin, on aménage un vide qui permet l’évacuation de l’humidité provenant d’infiltrations ou de la condensation. En effet, cette “deuxième peau” n’a pas pour fonction première d’être étanche à l’eau. Pour protéger la façade de l’humidité, un pare-pluie est obligatoirement placé entre la lame d’air et le mur.

    Différentes types de bardage:

    Comme nous l’évoquions, les différents types de bardage de façade sont nombreux : Citons-en quelques uns courants à Le Pouzin .

    Les lames en bois massif : Un choix avant tout esthétique et très classique. Pour certaines essences, l’enveloppe résistera aux intempéries naturellement. Pour d’autres insistons sur le fait qu’il faudra un traitement approprié pour les protéger.

    Les lames en lamellé-collé : elles sont obtenues par la superposition de lames de bois collées sous pression. Elles ont le même aspect que les modèles en bois massif et une durabilité équivalente, mais permettent des longueurs et des largeurs plus importantes sans risque de déformation. C’est une option possible pour couvrir de grandes surfaces.

    Les lames en bois composite : ces lames sont fabriquées à partir de fibres, de particules de bois recyclées ainsi que de résines polymères, ce qui leur confère une bonne résistance et de la stabilité dans le temps. Elles sont imputrescibles, ne se fissurent pas, résistent aux UV et aux écarts de température : un choix potentiellement judicieux pour des zones très exposées.

    Les panneaux en contreplaqué : L’usage du contreplaqué en extérieur nécessite l’utilisation de panneaux aux caractéristiques spécifiques. La matière première doit être de qualité ” CTB-X “, apte aux emplois extérieurs.

    Les lames en fibres-ciment : celles-ci sont composées de ciment et de fibres de cellulose. Disponibles dans de nombreux coloris ou prêtes à peindre, elles supportent les conditions climatiques les plus sévères, résistent à l’humidité, mais aussi aux insectes et au feu. Il faut noter qu’elle existent aussi sous forme de panneaux.

    Les lames en PVC : Ce sont des lames faciles à poser, elles ont une excellente tenue dans le temps,et nécessite peu ou pas d’entretien. Traité anti-UV, le PVC prévient la moisissure. Sa conductivité thermique est à peu près égale celle du bois.

    La pierre : Ce sont des pierres de faibles largeurs (entre 15 et 30 mm), les plaques sont fixées à l’aide d’un système d’accrochage en acier inoxydable ou clipsées sur des profils horizontaux adaptés. Ces derniers facilitent le remplacement en cas de bris. Ce type de revêtement est limité aux bâtiments de un et deux niveaux.

    Les ardoises : qu’elles soient naturelles ou synthétiques, ces dernières peuvent recevoir un semis minéral fortement pigmenté assurant la durabilité de la coloration. L’ardoise naturelle est cependant plus onéreuse que l’ardoise synthétique.

    Les parements en terre cuite : Ils se déclinent en tuiles, panneaux ou briques. Ceux-ci sont disponibles dans une large palette d’aspects et de couleurs. Ils ont l’avantage de présenter une bonne récupération des apports solaires mais présentent l’inconvénient d’être plus sensibles aux chocs que d’autres matériaux.

    Le bardage métallique : Son intégration dans les habitations est relativement récente. En effet, ses qualités techniques sont reconnues et appréciées. De plus ce matériau est en constante évolution, ce qui lui permet de répondre aux nouvelles normes en vigueur. Le bardage le plus utilisé est la version ” double peau ” : un plateau intérieur et une peau extérieure, avec un isolant entre les deux.

    La pose ou la rénovation d’un bardage permettent des gains conséquents aussi bien du point de vue esthétique qu’énergétique. Dans les deux cas, nous vous conseillons de passer par un professionnel et ne pouvons que trop vous recommandez nos services à Le Pouzin .

    En effet, notre équipe à Le Pouzin , experte et professionnelle, saura vous orienter à travers les différents choix qui se présenteront à vous et tenir compte des particularités de votre habitat. N’hésitez-pas à nous contacter, nous serions heureux de nous charger du bardage de votre façade.

    Bardage de façade à Le Pouzin .

  • Couvreur Zingueur Vallon-Pont-d Arc
  • Charpentier Saint-Alban-d Ay
  • Couvreur Zingueur Joyeuse
  • Bardage de facade Saint-Peray
  • Couvreur Zingueur La Voulte-sur-Rhone
  • Reparation de faitage Saint-Etienne-de-Fontbellon
  • Pose fenetres de toit Coux
  • Reparation de faitage Beauchastel
  • Charpentier Vesseaux
  • Remplacement de tuiles Saint-Felicien